Les maladies de la prostate

Mieux comprendre pour mieux lutter


Les Bacchantes, c’est aussi une mission de communication et d’information sur les maladies masculines auprès du grand public. Le Docteur Thomas Ripert, chirurgien urologue à la Polyclinique Courlancy de Reims,  président de l’association Les Bacchantes Reims, a souhaité éditer des livrets répondant aux questions que vous et votre entourage vous posez sur les maladies de la prostate.

Nous vous invitons à télécharger et découvrir les 2 premiers livrets ci-contre. Un 3e est en préparation pour 2019. N’hésitez pas à nous donner votre avis : contact@lesbacchantes.org

Les maladies de la prostate

Mieux comprendre pour mieux lutter


Les Bacchantes, c’est aussi une mission de communication et d’information sur les maladies masculines auprès du grand public. Le Docteur Thomas Ripert, chirurgien urologue à la Polyclinique Courlancy de Reims,  président de l’association Les Bacchantes Reims, a souhaité éditer des livrets répondant aux questions que vous et votre entourage vous posez sur les maladies de la prostate.

Nous vous invitons à télécharger et découvrir les 2 premiers livrets ci-contre. Un 3e est en préparation pour 2019. N’hésitez pas à nous donner votre avis : contact@lesbacchantes.org

Le cancer de la prostate

> Télécharger

L’adénome de la prostate

> Télécharger

Contenu bientôt disponible

> Soyez patient

Ce maillot orange à moustache est un symbole qui me suit à chacun de mes voyages, et qui montre que la vie doit reprendre son cours.

Ce n'est pas toujours facile, mais après une opération du cancer de la prostate en 2014, puis une récidive en 2015 traitée par radiothérapie, quel formidable espoir que de continuer à voyager et porter haut et fort le message de ce maillot, pour la bonne cause.

La vie est un combat, battons-nous et gardons espoir !

Thierry Begasse, 53 ansCancer de la prostate diagnostiqué en 2014.

Pas sportive, je cours pour mon mari.

Jeanny Marty HivanhoéPour Fred, parti trop vite à 37 ans.

Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta vehebant per flumen, Isauri quidem alimentorum copiis adfluebant, ipsi vero solitarum rerum cibos iam consumendo inediae propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Bruno PerrotDiagnostiqué à 68 ans

Procedente igitur mox tempore cum adventicium nihil inveniretur, relicta ora maritima in Lycaoniam adnexam Isauriae se contulerunt ibique densis intersaepientes itinera praetenturis provincialium et viatorum opibus pascebantur.

Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.

Michel BraultDiagnostiqué à 62 ans